Tsumitsuki un manga aussi bon qu'Another ?

Tsumitsuki un manga aussi bon qu'Another ?

Post Title

     J'ai pu découvrir Hiro Kiyohara grâce au manga Another. Et c'est justement après la sortie du quatrième et dernier tome de ce dernier que je vous propose de découvrir Tsumitsuki, un one-shot qui est la première œuvre originale de Kiyohara.

     En découvrant Tsumitsuki je me pose donc une question : sera t'il un aussi bon manga qu'Another ?
 

     Et bien non. L'histoire est tout ce qu'il y a de plus banale. Elle nous parle des comptes et légendes des Tsumitsuki. Des démons, prenant possession des humains rongés par la culpabilité. Ils font disparaître l'âme humaines des personnes qu'ils possèdent... Face à eux, le jeune Kuroe est le seul à pouvoir les arrêter. Mais j'ai l'impression qu'il profite plus de la souffrance des victimes qu'autre chose, il n'est pas vraiment motivé pour les sauver. Je trouve son personnage sans grand intérêt, si ce n'est qu'il sert à tuer les Tsumitsuki.

 

     Tout au long des 4 chapitres du manga, on est en présence de la même situation : une lycéenne qui se retrouve prise au piège d'un sentiment de culpabilité pour x raisons. (Une jeune qui se sent seule, une autre qui veut son sensei que pour elle etc... un classique d'ailleurs) Kuroe sentant la présence d'un démon dans le corps des jeunes filles, commence à s'en approcher jusqu'à ce qu'il finisse par les tuer.

 

     Un schéma très répétitif dont je me suis très vite lassée. On découvre trop vite le rôle de Kuroe dans l'histoire, il n'y a aucun suspence. L'auteur se limite trop : toujours le même lycée, toujours des jeunes adolescentes et jamais d'adolescents... C'est vrai ça ? Pourquoi les fautives se sont toujours les femmes ?!! (Blague) Les scènes de combats ? Il n'y en a pas ! On arrive même pas à voir la façon dont laquelle le héros tue les démons, on pourrait croire qu'il les coupe en deux ? Lors donne un coup de poing ? Ou alors c'est que je n'ai absolument rien compris au manga... !


     Ça a beau être un one-shot, l'auteur pouvait mieux faire. Le petit point positif que je peux apprécier et retenir de l'histoire, c'est que le mangaka nous apprend d'où viennent les pouvoirs du héros dans le dernier chapitre. Et encore.. bien que cette idée soit sympa, elle n'est pas assez travaillée... Il en est de même avec les thématiques du milieu scolaire qui sont abordées et assez récurrentes dans la vie de tous les jours : brimades, relations prof-élève etc.


     L'autre point positif, mais qui est contestable, c'est sur le plan visuel. Si le dessin des personnages laisse apparaître le talent de l'auteur, les démons sont beaucoup moins travaillés ! Ce sont pour la plupart des formes noires, avec quelques mandibules ? Antenne ? Il en est de même avec les combats, comme j'ai pu le dire auparavant ! C'est dommage car c'est quand même le cœur de l'histoire !


     Au final, il n'y a pas grand-chose à retenir de Tsumitsuki. La lecture est sens plus, ne comporte rien de très intéressant. L'intrigue basique et trop limitée dans un même univers ! Vite lu et vite oublié. J'ai bien galéré à la finir tant je ne l'ai pas aimé... !! Ce qui est bien décevant étant donné que j'ai adoré Antoher !

Commentaires (0)