Comment Darwin's Game se distingue des autres survivals ?

Comment Darwin's Game se distingue des autres survivals ?

Post Title

    Kaname Sudo est invité à participer au « Darwin’s Game », un jeu sur téléphone portable. Mais en acceptant, Kaname est mordu par un serpent jaillissant de l’écran, et est expédié dans l’arène du Darwin’s Game...

 

     Après BTOOOM !, Judge ou King's game, c'est à un autre jeu de massacre tout aussi malsain auquel nous allons participer : le Darwin's game ! Prépublié depuis 2013 au Japon dans le Bessatsu Shounen Champion, c’est Ki-oon qui s’est emparé de l’œuvre chez nous. Encore un survival game allez-vous me dire… mais que je vous rassure, même si la base est à la même (devoir s’entre-tuer), à la lecture des premières pages, on voit que Darwin’s game arrive à tirer sur épingle du jeu !

 

     En effet, cette fois il ne s'agit pas de gages ou de simples tueries, mais plutôt de duels où les joueurs doivent s'entre-tuer pour gagner des points (et rester en vie), qu'ils peuvent ensuite convertir en argent. Et tout ceci se déroule plus ou moins dans le monde réel. Et bien évidemment il restera des traces de ces duels…

 

     Et c’est là le premier point fort du manga. Ici il n’est pas question d’enfermer des gens dans un lieu clôt (par exemple une île), ni même de leur donner des gages qui aboutiront à une mort certaine. Cette fois, le jeu est un jeu au sens propre du terme, puisqu’il s’agit d’une application sur mobile qui contraint chaque joueur à y participer et à s’entre tuer.

 

     Dans un premier temps, on assiste plus à une chasse à l'homme qu'à un véritable duel. Kaname encore débutant ignore tout du fonctionnement de ce jeu et au début, il essaie surtout de fuir pour sauver sa vie. Dans un second temps, une jeune fille à l'allure innocente, semblant connaître le jeu dans ses moindres détails, et s'avérant être une véritable tueuse va aider notre héros en le contactant par téléphone pour qu'il passe enfin à l'attaque !

 

     Comme j'ai pu le constater et l'observer dans ce type de manga, au début, les auteurs privilégies surtout l'action plutôt que la découverte des personnages, ainsi on entre plus facilement dans le vif du sujet. Kaname ressemble à un lycéen parmi tant d'autres. Il me fait penser à certains clichés de nos bons vieux geeks, comme le fait qu'il soit froid, souvent seul etc.

 

     La première personne à s'attaquer à notre héros et qui n'est autre que le « panda » accentue l'horreur de ce jeu et nous permet d'y être directement plongé. En effet c'est un être lâche qui s'attaque aux nouveaux pour accumuler des points pour gagner plus facilement de l'argent. On a même le droit à son histoire afin de comprendre ses motivations. Cela peut paraître inutile, mais je pense qu'à travers les histoires des différents personnages que l'on va rencontrer, les auteurs cherchent à nous montrer que ce n'est pas simplement un jeu de massacre, mais un moyen de se faire de l'argent afin de survivre dans la société actuelle.

 

     Le gros point fort de ce manga c'est que les auteurs le présente comme un jeu à part entière. Je m'explique : les joueurs peuvent accumuler des points et ainsi acheter des items, des armes, des pouvoirs, diverses capacités des sortes d'abri afin de ne pas se faire tuer. C'est presque une sorte de RPG où il faut faire évoluer son personnage afin de devenir le plus fort.

 

     Une autre petite touche sympa qui fait le charme du manga c'est que les joueurs possèdent tous un pouvoir spécial appelé « Sigil ». De ce fait, on retrouve encore plus ce côté jeu vidéo qu’on aime voir. Cela va aussi permettre d’accroitre le suspense et la difficulté des confrontations entre joueurs, de plus ils vont surement devoir mettre au point des stratégies prometteuses. 

 

     D'ailleurs cela ne vous fait pas penser à la théorie de Darwin comme l'indique le titre ? Vous savez sa fameuse théorie de l'évolution, celle où seuls les êtres capables de changer, d'évoluer et de s'adapter pourront survivre. Et où bien évidemment et malheureusement les plus faibles sont condamnés à mourir... Bon après je vais surement chercher un peu loin…

 

     Comme j'ai pu l'aborder auparavant, l'autre particularité de cette histoire, c'est qu'elle se déroule dans le monde réel, à la vue de tous. Nous suivrons donc l'enquête de deux policiers sur ces étranges meurtres, bien conscients qu’une grande énigme se cache derrière les cadavres que l'on retrouve dans la rue. Ce qui est ironique car l'une des lois du Darwin's Game c'est que les joueurs ont interdiction formel de parler du jeu à qui que ce soit.

 

     Au fur et à mesure que l’on avance dans notre lecture, on verra apparaître de nouveaux personnages, ainsi que la rivalité entre deux clans. Cela promettra une fois de plus des duels encore plus intéressants. En parallèle à ces nouveaux personnages, on verra une trame se dessiner quant au souhait de Kaname de retrouver le créateur du jeu enfin de l’arrêter. Créateur qui par ailleurs à l’air de bien apprécier ce dernier… Mais pourquoi ?

 

     Il reste encore bien des questions en suspens et je languis de savoir ce qui va se passer dans les prochains tomes, qui malheureusement sont bien trop longs à sortir. Presque 4 à 5 mois entre chacun…

 

     Pour finir, si le dessin est correct, il n'a rien d'exceptionnel. Les protagonistes sont certes bien dessinés, mais les décors manquent un peu de détails et de travails. Cependant on pourra noter une certaine amélioration sur ceux-ci dans les derniers tomes parus à ce jour.

 

     En conclusion, même si le Duo FlipFlops ne révolutionne pas non plus énormément le survival game, à travers quelques nouveautés comme le Sigil, le système de Duel etc, Darwin’s Game arrive à tirer son épingle du jeu (sans mauvais jeu de mot) par rapport à d’autres mangas du même genre !

Commentaires (0)