Une histoire d'amour dans un cadre idyllique.

Une histoire d'amour dans un cadre idyllique.

Post Title

     Pré-publié en février 2012 dans le Sho-comi au Japon, Blue de Kozue Chiba se verra publié chez Kaze en France. Le manga nous présente une jeune lycéenne de 17 ans, Mimi, de retour sur son île natale. Tandis qu'elle retrouve ses amis après trois ans d'absence, on apprend les raisons de son départ ainsi que celle de son retour. En trois ans, bien des choses peuvent changer surtout à cet âge où les sentiments amoureux peuvent prendre une ampleur impressionnante.


     Comme dans tous bons shojos, on a une trame assez classique. Ici on se retrouve avec les sentiments de 4 ados (deux garçons et deux filles). Ce manga avec un ton très mature va laisser peu de place à l'humour, se concentrant surtout sur les états d'âmes de nos héros.


     Avant de commencer la critique je vais vous poser une question. A votre avis pourquoi l'auteur à choisi le titre Blue ? Et bien selon moi, c'est tout simplement parce qu'il renvoie à la mer, plus précisément à sa couleur, aussi symbole de mélancolie présente tout au long de la série...

 

     L'histoire sera rapidement mise en place et les premières déceptions ont lieu. Ce sera surtout la rupture récente de Mimi ainsi que les sentiments de son ami Hikari à son égard qui seront au cœur du récit. Par ailleurs, ces deux situations auront un impacte très important au niveau de la psychologie de l'héroïne.


     Premier petit bémol, c'est par rapport aux personnages que l'auteure ne prend le temps de présenter correctement puisqu'elle en vient directement aux faits. Mais je vous rassure, ils gagneront quand même en maturités, sans trop l'être (pour leurs âges) et ils seront bien loin des clichés des jeunes agaçants et caricaturaux ! Par contre, on tombera quand même dans un côté stéréotypé avec le beau brun ténébreux et mystérieux et le blond un peu niais qui prend tout à cœur. Au delà de ça, on évite une héroïne complètement attardée.


     Les sentiments de chaque personnage sont explorés dès le début. Comme dans tout groupe, certains secrets éclatent, d'autres se créent. L'auteur ménage son suspens et capte notre attention avec une certaine facilité. Toutefois attention ce shojo est à destination d'un public mature, car nous aurons le droit à des relations sexuelles, tout comme des situations encore plus matures (adultère, relation avec un prof etc).


     On appréciera le travail de recherche de la mangaka autour de la ville d'Onomichi, située sur le littoral de la mer intérieur de Seto, afin de s'en inspirer pour retranscrire la ville, ses animations, ses légendes, etc.


     Au niveau du dessin, bien qu'il soit classique, la qualité est au rendez-vous. La lecture est plaisante et agréable. On prend le temps d'admirer les superbes paysages aquatiques et les mystérieuses forêts, la fraîcheur du bord de mer est très bien retranscrites. Kozue joue sur la luminosité et les reflets des lieux, créant une atmosphère assez authentique, féerique et mélancolique.Surtout grâce à son découpage efficace qui amène un côté plus léger au scénario.

 

     Toutefois, même si on se retrouve avec des éléments très classiques du shôjo, Blue possède de très grands points positifs et une trame dramatique réellement intéressante. En effet, le retour de Mimi est au départ un mystère : affichant des sourires de façades et tentant d'oublier quelque chose en prenant un nouveau départ. Bien sûr, ses amis devinent tout de suite que quelque chose ne va pas. Elle finit par leur dévoiler les véritables raisons qui ont provoqué son retour. On remarque alors qu'une ombre plane et que tout n'a pas été résolu.

 
    L'histoire se veut dynamique car l'auteure ne s'embarrasse pas de détails longs et inutiles en entrant rapidement dans le vif du sujet. De toute façon étant donné que nous sommes dans une trame plutôt classique autant jouer sur le dynamisme pour éviter de s'ennuyer.

 

     En conclusion, malgré un scénario de base assez classique : une ancienne camarade de classe revient, fait remonter des souvenirs,  bouleverse les situations qui se sont construites pendant son absence, l'intrigue avance rapidement.

Commentaires (0)