Nez crochu, chapeau pointu, turlututu ? Rien de cela ici !

Nez crochu, chapeau pointu, turlututu ? Rien de cela ici !

Post Title

     Miki Yoshikawa auteure de la comédie Drôles de racailles (que je n’ai pas lue), publiée en France par Pika, revient chez Delcourt avec une nouvelle comédie fantastique : Yamada kun & The 7 Witches. Rappelons aussi que la mangaka n’est pas n’importe qui puisqu’elle a été l’assistante de Hiro Mashima !
 

     Yamada et Urara, ces deux êtres que tout oppose, vont un jour, se rencontrer au détour d'une chute dans un escalier. Au cours de leur chute les deux ados vont s'embrasser (sans le vouloir) et se réveiller dans le corps de l'autre ! Partant de personnages classiques et clichés, le titre nous présente un sujet original où deux personnages peuvent permuter leurs corps à volonté. Or, ici il n’est pas question que les deux héros se retrouvent coincés dans le corps de l’autre, l’idée de Miki Yoshikawa est bien plus travaillée. Et bien entendu, tout ne se passe pas toujours comme nos héros le souhaiteraient. Bien que la permutation ne soit pas un pouvoir très original, les scènes comiques et les déboires des héros nous tiennent en haleine.

 

     Les idées de l’auteure ne s’arrêtent pas là et rapidement, le pouvoir de permutation évolue afin de le rafraîchir et de ne pas se lasser. Tout est alors mis en place pour créer un scénario déjanté. Ce qui laisse présager du bon pour cette série qui commence à se faire longue avec plus de 25 volumes au Japon contre 8 en France. J’espère que l’auteure va arriver à nous garder en haleine parce qu’avec 25 tomes on a de quoi se lasser… Enfin en attendant, pour le moment j’ai dévoré les 8 premiers tomes qui sont vraiment géniaux !
 

 

     Notons aussi que les personnages s’avèrent attachants derrière leur rôle très stéréotypé. Yamada est la racaille, mais n’est pas si mauvais, Urara est l’intello etc. La mangaka tente de démarquer ses personnages de ces rôles prédéfinis puisqu’elle cherche à les faire évoluer, ce qu’elle arrivera parfaitement à maîtriser. D’ailleurs on peut observer une multitude de personnages différents apparaître au cours de l’histoire, et chacun à sa propre identité, c’est très réussi. Le meilleur exemple c’est bien évidemment la relation ambigüe entre les deux personnages principaux. En effet, l'auteur glisse des scènes aux aspects romantiques mais pour mieux les briser après ce qui m’a parfois fait mourir de rire ! Ainsi, elle laisse planer le doute sur les sentiments des protagonistes ! Bien entendu si vous êtes comme moi, vous allez espérer qu’une chose, c’est de les voir se mettre ensemble !

 

     D’après ce que j’ai pu lire sur internet, beaucoup de personnes trouvent que le chara-design ressemble à celui de Hiro Mashima qui a été le mentor de Miki. Or moi je ne trouve pas du tout qu’il y a des ressemblances, hormis pour l’héroïne : une blonde à forte poitrine, dans des petites tenues. On est loin du côté malsain et du fan service que Mashima propose en masse depuis quelque temps sur Fairy Tail et qui gâche tout...  Je trouve donc que le dessin est simple, réaliste et bien détaillé, il n’y a rien à redire. Au niveau des couvertures elles sont toutes très jolies et je pense qu’elles servent aussi à monter un peu de fan service et à attirer l’œil ! Mais je n’ai rien à leur reprocher car je les adore, elles sont toutes colorées, mignonnes etc.


     Pour finir, on en vient à se poser une question essentielle : qui sont les sept sorcières dont on ne parle absolument pas dans le premier volume ? En effet, on n’a pas le temps d’y penser tant il est rythmé et nous présente les personnages. Mais ne vous inquiétez la question est vite abordée et résolu ! De mémoire dans les 8 premiers tomes on a identifié les 7 sorcières ! Ce qui est plutôt bien réussi, c’est que l’auteure à installer une vraie trame scénaristique, où bien évidemment on va chercher à identifier les sorcières, mais on apprend aussi pourquoi elles ont des pouvoirs (pas comment, mais pourquoi). On a aussi des rebondissements et des histoires annexes en lien avec les sorcières, ce qui nous permet de ne pas nous focaliser uniquement sur elles et de « changer d’air » si je puis dire.

 

     Un très bon manga que je vous recommande ! Il est plus d'humour et le peu de fan service qui est présent n'est pas dérangeant, il est presque agreéable car il contribue à nous faire souire ! Même si le thème n'est pas très orignal il est très bien exploité !

 

Himiko

Commentaires (0)