Gros coup de cœur !

Gros coup de cœur !

Post Title

     Pour ses 10ans, Ki-oon a offert la possibilité à de jeunes mangakas d’être publié dans leur catalogue grâce à un « Tremplin Manga ». C’est donc à cette occasion que l’on a découvert la jeune Yami Shin qui a remporté ce concours. Pour ma part, je l’ai connu grâce à Green Mechanic et qu’elle ne fut pas ma surprise lorsque j’ai appris que c’était une mangaka Suisse, donc pas loin de chez nous !
 

     Bien que l'on puisse croire que nous avons un univers streampunk, détrompez- vous ! Car c'est bien dans un univers post-Apocalyptique qu’évolue Misha une jeune orpheline, vivant recluse à cause de son don d’empathie (elle ressent les émotions des personnes qui l’entourent) qu’elle ne contrôle pas. Cependant c’est grâce à ce pouvoir qu’un jour, elle trouve Reborn, un robot morphing errant sans mémoire au milieu d’une décharge et qui appelait à l’aide.

 

      Ce personnage va s’avérer très intéressant puisqu’il est capable d’adopter n’importe quelle apparence. Cela va permettre de nous offrir de nombreuses possibilités vis-à-vis du scénario et la première sera de combler un manque affectif. En effet, l’héroïne va lui faire prendre la forme de Mickael, son meilleur ami, dont elle sans nouvelles depuis qu’il a été enlevé par les Ersatz. De plus le côté trouble de mémoire du robot va lui donner un côté froid, jusqu’à un faciès sans expression. Toutefois il va essayer de comprendre au mieux Misha, de la protéger et de découvrir le monde qui l’entoure.

 

     Comme dans tous bons mangas, tout commence avec une rencontre. Et après avoir assisté à celle de Misha et de Reborn, nos deux protagonistes vont faire la connaissance d’un petit groupe nommé Les Renforts. Groupe qui s’occupe d’aider les gens, et qui tente à leur manière, de les défendre et de recueillir des informations face aux Ersatz.

 

     Ce comité se compose de Neal, un râleur, buté au possible, qui possède des bras mécaniques et de Setsuna, une jeune fille qui essaie de profiter de la vie au maximum et possédant aussi un petit robot morphing. 

     Pour en revenir à Neal l'auteure va éviter de le rendre cliché du shonen. Je m’explique : même s’il possède des bras robotisés, ils ne vont pas le rendre plus puissant bien au contraire, ils lui font subir une énorme douleur qui sera pénalisante plus qu’autre chose.

     A ce stade de l’histoire, on ne connaît pas encore grand-chose sur nos héros si ce n’est qu’ils possèdent tous visiblement un lourd passé que nous avons hâte de découvrir !

 

     Misha et Reborn intègrent donc leur groupe pour retrouver Mickael en échange de quoi ils accomplissent quelques travaux et missions pour eux. Au cours de ses missions, Misha va apprendre à développer son pouvoir tout en apprenant à se servir de Reborn comme d'une armure de combat. Elle va alors se rendre compte qu’avec l’aide du robot elle est bien plus forte mais surtout qu’elle peut aider certains Ersatz en les retransformant en humains. Cela renouvelle le don d’empathie, on le voit sous un nouveau jour et ce n’est pas pour nous déplaire !

 

     Comme vous l'aurez sans doute compris, les humains sont attaqués par ces fameux Ersatz, dont on ignore encore beaucoup de choses si ce n’est que ce sont des monstres meurtriers, et qu’ils commettent des rafles en enlevant beaucoup d’humains. Par ailleurs ils peuvent aussi prendre leur apparence et donc se cacher dans la société. Beaucoup de questions restent encore sans réponses… D’où viennent ces créatures ? Que deviennent ceux qu’elles capturent ? Sont-ils tous mauvais ? Ont-ils conscience de leurs actes ?

 

     A plusieurs reprises nos héros vont se retrouver confrontés à eux et on va découvrir des créatures au design intéressant. On aura même quelques pistes concernant la réponse à nos questions lors de ces combats. Le fait que Reborn serve d’armure de combat est assez intéressant. Misha passe alors de personnage faible à personnage un peu plus fort, car elle souhaite se battre ! J’adore ce principe car elle évolue psychologiquement assez rapidement et ne reste pas à l’état de « loque » bien longtemps.

 

     Le décor post-apocalyptique est intéressant, moins sinistre qu’a l’accoutumé, mais d’une certain façon il est dérangeant avec ses grandes montagnes d’ordures, ses quartiers délabrés etc. Quant à la nourriture utilisée on est curieux de voir ce que ça va donner puisque faune et flore ont disparu.

 

     Graphiquement c’est précis, clair et agréable à contempler. L’auteure à apporter sa petite touche personnelle au niveau des nez très occidentaux et qui par la même occasion, trahissent le côté non-japonais de l’œuvre. Cela permet d’avoir un chara-design qui change et c'est appréciable. Enfin, les scènes d'action sont lisibles et claires et très joliment mises en valeurs.

 

     Le peu de décors présent est bien travaillé et renforce cette lecture agréable. Les personnages ont tous une identité et ne se ressemblent pas. Leurs émotions sont très bien véhiculé et le dynamise de l’œuvre ne manque pas surtout à travers les phases de morfing que j’adore voir ! Le robot et Misha prennent une tout autre forme et je les trouve carrément géniaux ! Je languis de voir plus de scènes de ce genre. De plus, l’alternance de blanc et de noir renforce le stress lors des scènes de combats.

 

     L’intrigue et l’évolution des personnages se font rapidement ce qui est très agréable, la quête principale se profile assez vite à l’horizon, donc on n’a pas le temps de s’ennuyer ! C'est vraiment en gros coup de coeur tant au niveau du graphisme, de l'histoire... je vous recommande vraiment ce manga !

 

Himiko

Commentaires (0)