Un manga sexy !

Un manga sexy !

Post Title

     Encore méconnue en France, pour sa première œuvre, Hirose Yui sera publiée chez Delcourt/Tonkam avec une œuvre qui, il faut se l’avouer, est très hot ! Au japon il est publié dans le magazine Jump SQ.

 

     La trame scénaristique est très vite mise en place : nous avons deux frères (Ren et Rei) que tous oppose mais qui va les unir par un lien de vengeance. Le plus jeune, Rei, est tout simplement un otaku renfermé sur lui-même, ne possédant aucun ami et qui n’est pas très bon à l’école et est la « honte » de sa famille. Le plus grand, Ren, fait la fierté de sa famille car il bon élève, est très beau etc, un cliché du genre.

 

     Mais un jour, ce dernier fini à l’hôpital en état de choc à cause d’une jeune fille se faisant appeler « Wonder Rabbit Girl ». Elle l’aurait manipulé jusqu’à lui faire perdre la raison, s’en suit alors une quête de vengeance ! Le jeune Rei va se faire passer pour son frère afin de débusquer ce fameux lapin ! Pour cela il découvre un dossier compromettant dans la chambre de son frère avec une liste de tout un panel de filles, ainsi que leurs fantasmes respectifs !

 

     Le premier point intéressant c’est que le personnage cliché de Ren (Beau gosse etc), va en fait se retrouver être une victime. Pour une fois, ce n’est pas un beau gosse qui va être le héros de l’histoire bien au contraire. Ce statut de victime va un peu nous « réjouir » car les rôles sont inversés, ce n’est pas la « bête » qui sera la victime, mais bel et bien la « belle » et ce principe me plaît ! Bon il faut quand même se l’avouer, Rei n’est pas mal non plus.

 

     Ce que l’on remarque directement, c’est que ce n’est pas une œuvre à mettre entre toutes les mains, car c’est destiné à un public mature. En effet ce manga mettra les jeunes filles dans des positions plus qu’érotique, en mettant en scène leurs divers fantasmes. Ainsi, pour le premier cas, la jeune fille fantasme sur les sermons, la deuxième sur les consultations chez le médecin (d’ailleurs on apprend d’où  lui vient cette envie et c’est assez glauque, je n’ai pas apprécié) et la dernière rêve de se voir faire attraper en train de voler divers objets.

 

     A chaque fois, Rei va réussir à les manipuler de sorte à ce qu’elles jouissent dans un premier temps, pour ensuite leur demander si elles sont, ou ont des infos sur la Wonder Rabbit girl. Ses scènes ont pour unique but de nous émoustiller, à travers la suggestion et pour cela rien n’est dévoilé visuellement parlant. Tout se joue dans le cadrage et dans les pensées des demoiselles à travers diverses postures, onomatopées et expressions explicites.

 

     Graphiquement, le style de la mangaka est très bien maîtrisé, il est clair, fin et le cadrage est dynamique, ce qui intensifie cette impression de mouvement et de sensualité. De plus il ne tombe pas dans le vulgaire ni dans le hentaï, on a uniquement du fan service qui sert à nous émoustiller.

 

     Par ailleurs, on notera à la fin un petit guide graphique donnant quelques détails sur les planches, les couvertures etc.

 

     Pour en revenir au scénario, il se met rapidement en place et on a bel et bien un fil rouge contrairement à ce que l’on pourrait croire. On a affaire à une vraie enquête pour démasquer la coupable. A la fin du tome, on voit que le scénario est d’autant plus travailler car de nouveaux personnages font leurs apparitions, avec des intentions qui n’ont pas l’air très bienveillantes ! On voit déjà se dessiner un complot contre le jeune Ren, pourquoi donc ? A ce stade on ne le sait pas et on languit d’en savoir plus !

 

     Quant à Rei, il évolue rapidement psychologiquement parlant, en effet lui qui n'avait pas d'amis, était seul et renfermé sur lui même va petit à petit s'ouvrir au monde ! On attend donc de voir comment ce personnage va évoluer ! En revanche je suis assez réticente sur le fait qu'il devienne subitement un très bon élève alors qu'il n'est pas vraiment doué...!

     

     Un manga que je vous recommande chaudement ! Sans mauvais jeu de mot !

 

 

Himiko

Commentaires (0)