L'humain, le meilleur plat au monde ??

L'humain, le meilleur plat au monde ??

Post Title

     Cela faisait un moment que la couverture de Pochi & Kuro m’attirait, un jour je me suis laissée tenter et je me suis régalée à lire ce shonen ! Publié chez Kazé avec cette œuvre, la mangaka : Matsumoto Naoya, m’étais encore inconnue à ce jour et j’ai bien accroché à son style.

En effet, lorsqu’on lit un shonen on se dit que l’on va toujours retrouver la même trame :

1 – Histoire d’amitié/bagarres

2 – Une quête

Et 3- des ennemis tous plus puissants les uns que les autres.

 

     Ici, on va certes retrouver ces éléments, mais la mangaka va réussir à se différencier grâce à une galerie de personnages tous plus farfelus les uns que les autres, un monde étrange, un soupçon d’amour (oui oui d’amour)…  Elle va aussi tirer son épingle du jeu grâce au côté cartoon, qui va apporter un petit côté décalé à l’œuvre. Et c’est ce qui fait qu’elle se distingue des autres shonen plutôt classique. Tout ceci, va nous permettre de mieux nous immerger dans son monde et de l’humour qui en découle.

 

     Et c’est bien là le premier gros point fort du manga : l’humour. Le rythme des gags et des dialogues est soutenu, les personnages nous font rire plusieurs fois à travers diverses péripéties et on sent que Matsumoto prend plaisir à réaliser son histoire.

 

     Le scénario est assez simple, nous nous retrouvons dans le monde des démons dans lequel nous suivons deux héros peu banal, assez paumés, « loosers » sur les bords, tentant de survivre tant bien que mal. Mais un jour ils vont tomber sur l’ultime plat des démons : un humain !

 

     Le titre démarre donc sur les chapeaux de roues sans aucun temps mort ! On entre directement dans le vif du sujet : nos deux héros Léo et Kuro vont tout d’abord essayer de manger l’humaine. Cependant, ils vont vite se résigner à la manger, car elle prépare d’excellents petits plats pour eux ! Kuro va alors se découvrir des sentiments qu’il ne connaissait pas à ce jour, l’amour !

 

     Mais là, c’est le drame ! Kuro, Léo et Pochi (surnom de l’humaine donné par Kuro) ne se comprennent pas ! En effet, le monde des humains et des démons ne possèdent pas du tout le même langage. Pour essayer de se faire comprendre, la jeune Pochi va s’exprimer à travers la gestuelle et d’autres moyens ingénieux. Pour accentuer son côté « étranger » (on voit l’histoire du côté des démons), ses dialogues seront remplacés par des croix, des ronds, des symboles etc. Mais je vous rassure, cela n’empêche en rien la compréhension du manga, au contraire cela va permettre de le dynamiser, on ne s’ennuiera pas !

 

     Au niveau des personnages, ils ont tous un look particulier qui leur sont propre. Léo est un gros chat à la tête « flottante », il me fait beaucoup penser au chat dans Alice aux pays des merveilles ! C’est une sorte de mentor pour Kuro, il tente de le canaliser et de le surveiller afin qu’il ne se mette pas trop en danger. Enfin, plus on avance dans l’œuvre et plus on va se demander qui protège qui…

 

     Kuro est un jeune démon à la force démesurée, qui aime se battre contre plus fort que lui. Il semble renfermer un secret, que lui-même ignore, sur la terrible force qui l’habite… ! Quant à Pochi, il s’avère que les humains comme elle, ont la faculté d’annuler toute sorte de magie ! Un aspect peu commun, qui va rendre un simple humain très fort et important. Et c’est une très bonne idée car au moins, elle ne sera pas mise sur la touche. Elle aura elle aussi, son importance.

 

     On va également découvrir un enfer, peuplé de créatures plus étranges les uns que les autres et très diversifiées ! Tout comme certains démons qui seront plus mignons que d’autres. Il existe toutes sortes de créatures, le catalogue de Matsumoto est très bien fourni à ce sujet ! Même les décors sont très bien fournis.

 

     Pour en revenir au fait que Pochi ne parle pas le même langage que nos deux compères, il va forcément s’en suivre une quête ! Nos deux héros vont essayer de trouver quelqu’un qui va pouvoir arranger leur problème. Or ce ne sera pas tâche facile. En effet, il existe une légende dans le monde des démons, comme quoi, celui ou celle qui mangera un humain se verrait attribuer d’immenses pouvoirs, qui pourraient bien détrôner ceux du roi démon !

 

     Léo et Kuro vont donc devoir déguiser Pochi afin qu’elle ne se fasse pas remarquer… Mais comme vous vous en doutez, l’un des fils du roi va découvrir le pot au rose et donc connaître l’existence de Pochi totalement par hasard ! Ce jeune prince, Ishizu, va la kidnapper afin de la manger pour défier son père. Je ne vous dirais pas pourquoi car cela serez un spoil sur les caractéristiques de certains personnages.

 

     En parlant de spoil, après la première quête de comprendre le langage de l’héroïne, il va s’en suivre une deuxième, où l’on aura des révélations sur Kuro ! Mais idem je n’en dirais pas plus sur la quête ou Kuro.

 

     Graphiquement, le coup de crayon de l’auteure est précis et maitrisé. Certains démons vont en imposer et d’autres vont être kawaii ! Mais là où elle nous démontre toute l’étendue de ses talents, c’est pendant les scènes de combats, elles sont claires et on comprend les actions ! Pour une fois on comprend des combats sans se prendre la tête ! Les personnages sont vraiment tous différents, ont une large palette d’expressions etc. On en découvrira plusieurs tout au long de l'histoire, sans jamais en avoir trop ! Certains seront plus attahcants, tandis que l'on aura envie d'en taper certains ! On apprendra que le roi démon possède 4 enfants qui sont plus cool les uns que les autres !

 

     Et c'est ici que j'émettrai un seul bémol ! On nous parle tout le long du roi démon sans jamais le voir une seule fois ! C'est dommage, j'aurai aimé voir ce personnage. Mais ce n'a aucun impact sur l'histoire je vous rassure !

 

     Petit plus, on a régulièrement des pages infos sur les personnages avec leurs années de naissance en année humaine, leurs points faibles, ce qu’ils aiment etc.

 

     Le dernier élément appréciable, c'est que le manga est terminé en 4 tomes ! Et pour un court manga je trouve qu'il est très bien exploité, dans le sens où il n'est pas baclé du tout. Juste peut-être sur les 2 dernières pages, mais idem je ne dirai rien ca serait du gros spoil ! Je vous recommande vivement de l'acheter car vous allez passer un agréable moment !

 

Himiko

Commentaires (0)