Réincarnation historique

Réincarnation historique

Post Title

     Suivant Komikku sur les réseaux sociaux et voyant la promotion du tome 6 de Pétales de Réincarnation depuis un moment, je me suis récemment laissée tenter par cette œuvre à l’histoire assez prometteuse ! Au Japon elle est publiée dans le magazine Comic Blade des éditions Mag Garden. C’est le premier titre de Mikihisa Konishi à paraître en France et comme je le disais, l’histoire est très intéressante. En effet, ici il est question de voir ressurgir dans notre société actuelle les « talents » de grandes figures de l’Histoire, avec un grand H.

 

     Le premier point fort du manga, c’est que l’auteur nous plonge rapidement dans le vif du sujet. Une rapide présentation des personnages principaux sera faite, puis le premier affrontement va très vite arriver et se prolonger sur les ¾ du premier tome.

 

     Pour en revenir au thème de l’œuvre, je l’ai trouvé très original et intéressant. Tout le monde rêve d’avoir un talent, être un musicien hors pairs, un fin stratège… Ici, pendant toute sa vie Toya cherche par tous les moyens à se trouver un talent. Et il en trouvera un grâce aux révélations d’une jeune fille : Haito.

 

     On découvrira donc Toya, un jeune garçon assez antipathique, sans aucuns talents, qui jalouse son grand frère ayant toujours été félicité contrairement à lui. A ce jour, j’ai lu les 6 tomes sortis en France et je vous avoue que même si il évolue un peu psychologiquement, j’ai du mal à m’attacher à lui.  

 

     La deuxième personne que l’on découvrira et c’est de loin celle que je préfère est une jeune fille du nom de Haito, dont elle a hérité les talents du célèbre Miyamoto Musashi (figures emblématique du Japon, maître bushi, philosophe et le plus célèbre escrimeur). Et moi tout ce qui est en rapport de près ou de loin avec un sabre, épée… j’adore !

 

     Plus on avancera dans l’œuvre et plus on découvrira d’autres personnages aux talents tous plus intéressants les uns que les autres, comme Neumann, Newton, Picasso etc. Au début, on aperçoit quelques visages cachés dans l’ombre, dont on se doute qu’ils ne seront pas vraiment du côté des gentils…

 

     Mais que sont donc ces fameux talents dont je vous parle me demanderez-vous ? Et bien grâce à une certaine « branche de réincarnation » il est possible d’obtenir un talent d’une célèbre figure historique. Mais attention car ce procédé se révèle être à double tranchant ! En effet, le don obtenu peut-être soit bénéfique et venir d’un grand homme comme Newton, Picasso… soit maléfique et provenir d’Hitler, Albert Fish (Tueur en série)… Pour le moment le don de Toya ne sera pas trop exploité, mais va-t-il l’utiliser à bon ou mauvais escient ? Je ne vous dirais rien car se serait du spoil ! Tout ce que je peux vous dire, c’est qu’il va lui permettre d’exaucer son souhait le plus cher et pas qu’un peu…

 

     Ce concept de talent m’a beaucoup intrigué et surtout, il offre de nombreuses possibilités au niveau scénaristique tant il y a de grandes figures historiques dont lesquelles Mikihisa Konishi peut s’inspirer. D’ailleurs il ne va pas y aller de main morte et crée énormément de talents, qui au final, s’avèrent être de simple pouvoirs : téléportation, pouvoir de prédiction, soin etc. C’est peut-être le seul petit point que je n’apprécie pas trop, j’aurai aimé moins de pouvoirs. Mais c’est aussi ce qui fait le charme du manga !

 

     Bien sûr ce phénomène soulève énormément de question : comment fonctionne cette technique ? Pourquoi y a-t-il des pétales autours des possesseurs de talents ? Y a-t-il des risques pour la santé mentale ou physique ? Sur cette question vous verrez que le mangaka va plus ou moins y répondre et de manière très intéressante ! Plus les pouvoirs des héros vont augmenter et plus les personnages vont changer. Et pas dans le sens « je deviens plus fort ». Mais comme tout à l’heure je ne peux pas vous expliquer comment ni pourquoi car je risquerais de trop vous en dire.

 

     Pour en revenir rapidement sur les personnages, on va avoir une lutte du bien contre le mal. Deux équipes vont s’affronter pour défendre leurs idéaux. Mais attention, ne vous fiez pas aux apparences, laquelle des deux vont vraiment incarner le mal ? Et surtout qu’elles sont les intentions cachées ? Des questions qui auront un début de réponse dans le tome 5 et 6 !

 

     Une chose que j’ai vraiment bien apprécie dans l’œuvre, c’est que chaque personnage historique possède une page explicative qui lui est dédiée. Par exemple pour Newton, on nous explique qui il était, ce qu’il a fait etc. C’est vraiment appréciable surtout pour les personnalités que l’on ne connait pas ! On apprend qui ils sont et certaines atrocités qu’ils ont commis, suivant les protagonistes.

 

     Graphiquement, le rendu visuel est très joli. On voit rapidement que le trait est maîtrisé et marqué. On ressent vraiment la pression des combats et le côté « dark » de certaines scènes. Les talents des personnages sont vraiment très bien représentés, le chara-design est très joli. Seul petit bémol, c’est que je trouve certain moment des phases de combats un peu fouillis mais elles restent très agréables à regarder !

 

     Et les couvertures, que dire, elles sont magnifiques ! Les pétales de la réincarnation sont superbement mis en valeurs, j’aime beaucoup le contraste du gris et du rouge qui  montrent les pouvoirs des héros. C'est encore plus mis en valeurs grâce à une couverture brillante que j'adore !

 

     Pétales de réincarnation est un manga qui sort du lot grâce à son thème qui reprend des grandes figures historque. Bien que le héros soit un peu mou, c'est une oeuvre vraiment très agréable où on ne s'ennuie pas ! Je vous invite à vous la procurer le plus rapidement possible !

 

Himiko

Commentaires (0)